Mathis et Wilson, en route pour la Coupe du monde

Edition: 
Ouest France du 29 septembre 2017

https://www.ouest-france.fr/sites/default/files/styles/image-640x360/public/2017/10/01/mathis-et-wilson-en-route-pour-la-coupe-du-monde.jpg?itok=p3Hz94So

Wilson et Mathis (de gauche à droite), deux jeunes footballeurs rheusois sélectionnés en équipe de France U18 pour la coupe du monde en Inde.

 

Les deux jeunes footballeurs rheusois n'en reviennent pas : ils ont été sélectionnés dans l'équipe de France qui jouera la Coupe du monde U18. Ils sont partis mercredi pour l'Inde.

Mercredi, l'équipe de France de football U18 s'est envolée pour l'Inde, afin d'y disputer la Coupe du monde de football.

Cette compétition va réunir vingt-quatre équipes, dont une seule pourra soulever le trophée lors de la finale, le 28 octobre. Pour connaître les favoris, c'est un peu comme chez leurs aînés, il faut chercher du côté des Brésiliens, des Espagnols... Et des Français.

Parmi les vingt-et-un jeunes sélectionnés, deux jeunes Rheusois vont porter le maillot tricolore et c'est certainement un fait unique dans l'histoire du sport de la commune.

Mathis Picouleau et Wilson Isidore sont en effet deux purs produits de l'école de football de locale. « J'ai découvert la liste des sélectionnés sur mon portable,explique Mathis. Et quand j'ai vu qu'il y avait mon nom et celui de Wilson, on s'est jeté dans les bras l'un de l'autre ! »

Joueurs au Stade Rennais

Sous contrat aspirant au Stade Rennais, ils ont tous les deux débutés à l'âge de 6 ans sur les pelouses de Beuffru. Rapidement, sous les conseils de Christophe Picouleau, le papa de Mathis et également coach de l'équipe rheusoise, ils sont repérés par les cellules de recrutement du Stade et vont poursuivre leur formation dans la capitale bretonne.

Un cheminement vers l'élite du football hexagonal qui ne leur fait pas oublier leurs débuts « C'est ici, au Rheu, que cela a commencé pour moi, commente Mathis. C'est ici que le foot est devenu ma passion... »

Même sentiment pour Wilson, mais avec un parcours un peu différent « En fait, j'ai surtout commencé à jouer dans la rue. Les voisins râlaient bien un peu, mais aujourd'hui, quand je les vois, ils me félicitent ! Je suis fier de pouvoir représenter mon pays. »

Leur parcours chez les Bleus a débuté voici quelques matches et déjà des souvenirs s'accumulent. « Pour le moment, mon plus beau souvenir c'est mon but contre les îles Feroë », dit Mathis.Une réalisation spectaculaire qui a fait le tour des sites sportifs et des réseaux sociaux. Wilson, lui, retient son doublé contre la Belgique.

Une progression qui ne laisse pas insensibles les recruteurs des plus grands clubs français... Et même européens. « On est approché, mais nous sommes bien au Stade Rennais. Je n'ai pas de plan de carrière et puis entre nous on n'en parle pas. C'est un sujet un peu tabou », confie Matthis. « Moi, je suis pressé de jouer avec les pros », lui répond Wilson.

Ces deux jeunes footballeurs, amis dans la vie, au talent clairement établi, n'en conservent pas moins une âme d'enfant en voulant avant tout que leurs parents soient fiers d'eux « Ils m'aident et me soutiennent beaucoup au quotidien », déclare Wilson. « Ce que je veux avant tout c'est rendre mes parents fiers de moi. Et je fais tous les efforts en ce sens », complète Mathis.

Les deux copains vont entamer la compétition par la phase éliminatoire, dimanche 8 octobre, contre la Nouvelle-Calédonie, au stade Indira-Gandhi de Guwahati (est de l'Inde). Puis ce sera le Japon et le Honduras, avant d'espérer pouvoir rejoindre Calcutta pour les phases finales. Une aventure à suivre...

Mise a jour : 15.12.2018

Sporting Club Le Rheu - Ferme des Champs Freslons - 35650 LE RHEU - 02.99.60.79.18 - secretariat@sclerheu.fr